Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

S.G.T - NOISY LE GRAND  #SGTNLG

S.G.T - NOISY LE GRAND #SGTNLG

Enseignement des arts martiaux traditionnels Japonais tels que le GOSHIN JUTSU et le GOSHIN TAÏSO


Extrait de l’émission "ça se discute" / 28 mai 1996

Publié par vdwnbgd sur 8 Août 2017, 01:37am

Extrait de l’émission "ça se discute" / 28 mai 1996
Extrait de l’émission "ça se discute" diffusée sur Antenne 2 (France 2) le mardi 28 mai 1996, présentée par Jean-Luc Delarue, sur le thème des arts martiaux.

Emission qui à l’époque avait réunie sur un même plateau de nombreux pratiquants experts en Arts martiaux.

A la fin de l’extrait, Habersetzer Roland http://www.tengu.fr/index13.html
et Douieb Richard https://www.krav-maga.net/fr/le-krav-maga/bio-richard-douieb

Ces deux acteurs majeurs dans la sphère martiale, échangent sur leurs visions des « Arts martiaux » « Sports de combat», qui malgré des approches différentes convergent sur des points clés : les vertus éducatives pour les plus jeunes, une pratique différente en fonction de l’âge, des besoins et envies. Une évolution possible vers plus de spiritualité et d'analyse philosophique de la pratique… 

La partie sportive était également mise à l’honneur avec la présence de nombreux champions.

Ou des approches plus spirituelles et introspectives comme le Kyudo

http://kyudo.fr/le-kyudo/introduction

Sur le plateau, d’autres personnages de premier plan sur la scène des arts martiaux et sports de combats entre autre Ropers Franck 
http://www.academiefranckropers.com/franckropers.html
qui cette même année créa son académie (1996).

La question est : Pourquoi pratiquer des arts martiaux ou sports de combats ?
- Pour le sport, la compétition, la victoire…
- Une pratique plus pragmatique, militaire, maintien de l’ordre, guerrière…
- Plus philosophique, la spiritualité, un travail sur soi, soins du corps...
Tout est possible, c’est cela qui fait la richesse et la diversité.

Mais des points communs à toutes ces approches : Par la pratique nous forgeons notre esprit (SHIN), nous acquérons des techniques de l’habileté (GI) et nous entraînons, conditionnons notre corps (TAÏ). Notre pratique peut et/ou doit évoluer, changer avec l’âge, mais le plus difficile c’est de durer…
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents